Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Atelier d'antiquaire

  • Les secrets de la laque française: le vernis Martin

    Les Arts Décoratifs mettent le XVIIIe siècle à l’honneur. En consacrant une grande exposition aux secrets de la laque française, le musée révèle l’engouement pour une technique qui incarne le luxe et le raffinement. Du plus imposant au plus discret, du plus somptueux au plus modeste : meubles, panneaux de boiserie, objets d’ameublement, boîtes et étuis, carrosses et traîneaux dessinent l’histoire d’une passion largement partagée par une clientèle parisienne et européenne, qui dépassa celle de la chinoiserie à laquelle cette production sacrifia.

  • Le Caravage A Rome

    Il existe a Rome un ensemble exceptionnel  de tableaux peints par le célèbre peintre le Caravage. Ces tableaux se trouvent dans des églises, des musées ou des palais. Dans ce premier article je vous fait découvrir les tableaux du Caravage dans les églises de Rome.

    Eglise Saint-Louis-des-Francais ( San Luigi dei Francesi )

    Ce sont trois toiles représentant l’histoire de Saint Mathieu et elles furent réalisées pour la chapelle du Cardinal Mathieu Cointrel. Elles constituent la première commande  public pour le jeune Caravage. La Vocation et le Martyre de Saint Mathieu furent les deux premières toiles a être réalisées, elles  seront accrochées dans la chapelle en décembre 1600. Dans un deuxième temps Caravage reçoit la commande de l’abbé Giacomo Cresenzi pour réaliser la toile au-dessus de l’autel et représentera Saint Mathieu et l’Ange (1602) .Une première version de ce tableau fut exécutée en 1599 mal jugée par la critique,  elle fut acquise par le marquis Vincenzo Giustiniani, l’œuvre rentre au musée de Berlin en 1815 et fut détruite en 1945 lors des bombardements.

  • Le Louis XIV et ses glorieux excès.

    Le style Louis XIV  c'est un grand  retour à l'antique  et l'éloge de la mythologie, dans l'histoire du mobilier, il est un véritable tournant dans la création d'une nouvelle ébénisterie . Le style Louis XIV ne commence qu'à la majorité du jeune roi, en 1661, pour se terminer pratiquement à la Révocation de l'Edit de Nantes, en 1685. 

    Après cette date, il devient démesuré, monumental, à la limite de la grandiloquence.

    Pendant cette deuxième moitié du XVIIe siècle, les menuisiers jouent avec de nombreuses essences de bois : le chêne, le noyer, le poirier noirci et l'ébène.

    Les ébénistes eux, à l'exemple de Boulle, multiplient les matériaux dans la confection des marqueteries : la nacre, l'écaille, l'ivoire, le cuir, l'étain et tous les bois de couleurs importés en France par la fameuse Compagnie des Indes.

    commode Louis XIV

    Commode Louis XIV en bois exotique et bronze doré 
    Source Proantic Galerie Pellat de Villedon 

    Toute cette profusion est strictement réglée par la symétrie. Poussée jusqu'au paroxysme, l'application de cette loi dépasse l'ennui et la monotonie qu'elle pourrait engendrer pour atteindre une grandeur sereine et majestueuse. 

    Grandeur qui reste finalement le caractère du style le plus glorieux de notre histoire

     Maintenant, un petit précis de décor Louis XIV, un style à manier avec précaution !

     

    bureau mazarin
    Bureau époque Mazarin Louis XIV
    Source Proantic Chalvignac Antiquités

    Le style Louis XIV ne laissant que peu de place à l'interprétation du décor dans lequel il doit se trouver, à défaut de matériaux d'époque, restez très prudemment dans le style.

    Le meuble XVIIeme trouve sa place  dans les appartements modernes .

    -murs damassés, velours de Gênes, tentures, tapisseries

    -boiseries peintes et dorées ou tout au contraire très blanc et dépouillé

    meuble époque Louis XIV

    Bureau époque Louis XIV Source Proantic David de  Sauzéa Antiquités 

    -sols parquetés à la française, style Versailles

    - coins de séjours ou de repos, tapis, accessoires de cuivre ou d'argent

    A présent, il ne reste qu'à trouver 

     

    Une commode Louis XIV, la première création connue est celle de Boulle, un coffre posé sur quatre pieds, deux tiroirs juxtaposés et les fameuses incrustations de cuivre, écaille et étain dans le bois d'ébène.

    Une armoire de bois massif ou habillée de marqueterie, inspirée de la Renaissance, à deux corps, les panneaux décorant les portes sont encore nues.

    Une table Louis XIV et son entretoise en X, volutes ligotées, pieds en forme de gaine, assorti au Fauteuil Louis XIV, avec la même entretoise et le dossier incliné.

    Un style royal, celui du "Grand Roi"!

     

    Par Olivier camus pour Proantic